À propos

Vocation universitaire

Une des clés de la haute qualité de soins et services offerts à l'Hôpital Sainte-Anne ainsi que de leur amélioration continue est la nature très unique de l'environnement de l'Hôpital. C'est un milieu qui promeut le transfert de connaissances et d'expertise, le renouvellement des talents et l'établissement de ponts concrets entre recherche et pratique clinique. Le dynamisme de cet environnement est accru grâce à l'affiliation à l'Université McGill. Cette affiliation historique constitue une reconnaissance importante de l'expertise distinctive de l'Hôpital et de la haute qualité de soins et services qui y sont dispensés. Elle donne également corps à la mission universitaire de l'Hôpital, qui s'articule autour de deux axes :

  • le volet académique, qui fera de l'Hôpital un centre d'apprentissage universitaire et un milieu potentiel d'épanouissement professionnel pour des étudiants et jeunes diplômés, par le biais de stages cliniques;
  • le volet recherche, qui intensifiera les projets de recherche dans des domaines d'intérêt commun, stimulera l'expansion des connaissances et le développement de nouveaux ponts entre recherche et pratique clinique.

Cette affiliation contribue à créer un milieu professionnel dynamique, propice aux échanges et à l'innovation, dont les retombées bénéficieront directement aux résidents de toutes générations.

Recherche

L'Hôpital Sainte-Anne est reconnu pour son expertise en gériatrie, en soins de longue durée ainsi que dans les domaines de la démence, de la réduction des contentions physiques, de la dysphagie, de la gestion de la douleur et des soins en fin de vie.

Par l'expansion de sa capacité de recherche, l'Hôpital Sainte-Anne travaille à créer une synergie entre recherche et pratique clinique pour améliorer la qualité des soins et services et offrir les meilleures conditions de vie aux résidents.

L'affiliation de l'Hôpital à l'Université McGill donne corps à la mission universitaire de l'établissement et contribue à en faire un pôle d'apprentissage et de recherche qui stimule l'expansion des connaissances.

Priorités de recherche

La recherche à l'Hôpital Sainte-Anne a pour vocation de favoriser le développement d'une culture multidisciplinaire de recherche. L'Hôpital travaille à créer une synergie entre recherche et pratique clinique dans trois grandes priorités de recherche :

  1. La démence
  2. La gestion de la douleur
  3. La nutrition et le vieillissement

Ses principaux objectifs sont de :

  • soutenir la recherche interdisciplinaire dans les domaines relevant de ses priorités de recherche;
  • encourager la communication et l'application clinique des résultats de recherche;
  • établir des partenariats avec d'autres organismes;
  • contribuer à la formation de chercheurs et d'étudiants.

1. La démence

Près de 70 % des résidents de l'Hôpital Sainte-Anne souffrent, à des degrés divers, de déficits cognitifs. Dans le cadre d'un projet de modernisation majeur des installations, un nouveau pavillon ultra moderne a récemment été construit pour accueillir 116 résidents atteints de troubles cognitifs graves. Ce pavillon unique reproduit une ambiance familiale chaleureuse dans un environnement adapté et sécuritaire. Ce milieu unique constitue un cadre idéal pour des projets de recherche dans le domaine de la démence et des troubles connexes.

Les principaux champs de recherche sont :

  • la prévention;
  • la démence et ses liens avec d'autres troubles;
  • le traitement et l'intervention;
  • les services de santé, la prestation et l'environnement des soins.

2. La douleur

Entre 46 et 85 % des personnes âgées résidant dans un établissement de soins de longue durée souffrent de douleur chronique. Cette douleur est souvent non reconnue et insuffisamment traitée. Il est par ailleurs bien établi qu'il y a au Canada un déficit de recherche sur la gestion de la douleur gériatrique. Voici un autre domaine où la recherche peut avoir un énorme impact sur la pratique clinique.

Les principaux champs de recherche sont :

  • l'évaluation de la douleur;
  • l'évaluation de la douleur chez les personnes atteintes de troubles cognitifs;
  • les initiatives de gestion de la douleur;
  • le traitement non pharmacologique de la douleur.

3. Nutrition et vieillissement

La nutrition et le vieillissement sont des nouvelles priorités de recherche fondées sur le travail novateur du Service diététique de l'Hôpital portant sur la dysphagie. Une nutrition adéquate et suffisante est un élément déterminant de la santé à n'importe quel âge. Pour plusieurs raisons, les personnes âgées sont particulièrement susceptibles de présenter différents niveaux de dénutrition, ce qui nuit considérablement à leur bien-être et à leur qualité de vie. La nutrition chez les personnes âgées est également un domaine où davantage de recherche est nécessaire.

Les principaux champs de recherche sont :

  • la dysphagie et les troubles associés;
  • l'établissement du bilan nutritionnel gériatrique;
  • la santé des os;
  • la gestion des suppléments nutritionnels.

Cession de l'Hôpital Sainte-Anne

Le 1er avril 2016, le gouvernement du Canada a transféré l’Hôpital Sainte Anne au gouvernement du Québec. 

  • En avril 2015, les gouvernements du Canada et du Québec ont signé l’entente de transfert de l’Hôpital Sainte-Anne.
  • Tout au long des négociations, le gouvernement du Canada est demeuré fermement engagé envers les vétérans et les employés de l’Hôpital Sainte-Anne.
  • L’entente de transfert de l’Hôpital Sainte-Anne assure aux vétérans admissibles une priorité d’accès à l’Hôpital Sainte-Anne.
  • Grâce au transfert, l’Hôpital peut dorénavant mettre son expertise distincte en matière de soins de longue durée à la disposition des résidents du Québec.
  • Le gouvernement du Canada continuera de contribuer financièrement afin de s’assurer que tous les vétérans du temps de guerre admissibles continuent de recevoir les soins et les services exceptionnels auxquels ils ont droit, dans la langue officielle de leur choix.
  • Les vétérans qui ont besoin de soins de longue durée peuvent recevoir une aide financière d’Anciens Combattants Canada pour en payer les frais. L’admissibilité à l’aide financière se fonde sur leur service et leurs besoins en matière de santé.