La recherche

La recherche est un élément central et fait partie intégrante de notre CIUSSS. La culture de recherche contribue à la qualité des services, au développement de l’innovation et à l’implantation des pratiques de pointe. 

La recherche menée au sein du CIUSSS est de nature variée et est réalisée, selon les projets, avec la collaboration de diverses installations et directions de l’établissement. Notre organisation autorise en moyenne 95 à 125 nouveaux projets par année. Le registre organisationnel des projets compte plus de 400 projets actifs. Les chercheurs du Centre de recherche de l’hôpital Douglas et du Centre de recherche de St. Mary sont au cœur de nos activités de recherche. De nombreux collaborateurs externes, étudiants et professionnels contribuent aussi à la réalisation de la recherche.

L’autorisation de chaque nouveau projet suit un processus d’évaluation éthique, d’évaluation de la convenance (pertinence et faisabilité) ainsi que d’évaluation de contrat si cela est requis. Les personnes intéressées à effectuer un projet au sein de notre CIUSSS doivent soumettre leur proposition afin qu’elle soit évaluée et approuvée.

Afin d’obtenir plus d’information, veuillez consulter la Politique d’encadrement.

Centre de recherche de l’hôpital Douglas

Deuxième plus grand centre de recherche en santé mentale au Canada, le Centre de recherche de l’hôpital Douglas vit au rythme des travaux de plus de 60 chercheurs principaux, de huit chaires de recherche du Canada et de plus de 250 étudiants aux cycles supérieurs et stagiaires postdoctoraux répartis dans de nombreux laboratoires. 

Ses quatre principaux programmes de recherche couvrent tous les stades de la vie, et ce, des aspects neurodéveloppementaux au vieillissement :

Pour plus d’information, veuillez consulter le site web du Centre de recherche de l’hôpital Douglas.

Centre de recherche de St. Mary

Le centre de recherche de St. Mary est reconnu pour ses réalisations en recherche sur la prestation des soins de santé. À titre de centre de recherche et d’unité imbriquée dans un milieu de soins, les réalisations du centre de recherche se concrétisent de deux façons :

  • par l’utilisation de méthodes de recherche afin d’améliorer les soins et services fournis aux patients et à leurs proches dans le Centre hospitalier de St. Mary;
  • par la mise en œuvre de projets de recherche et la production de connaissances scientifiques généralisables à d’autres milieux.

Les thèmes de recherche principaux du centre de recherche de St. Mary illustrent bien la vocation communautaire de celui-ci :

  • les soins de premières lignes;
  • les soins pour les personnes âgées;
  • les salles d’urgence;
  • la cancérologie communautaire.

L’équipe du centre de recherche est constituée de chercheurs réguliers et associés, de cliniciens chercheurs, d’étudiants, d’assistants et de coordonnateurs de recherche, d’une équipe de statisticiens et d’une équipe administrative.

Pour toute demande d’information, vous pouvez contacter l’équipe en écrivant à research.stmary@ssss.gouv.qc.ca.

Éthique de la recherche

Relevant du conseil d’administration, les deux comités d’éthique de la recherche du CIUSSS, à savoir le Comité d’éthique de la recherche de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et le Comité d’éthique de la recherche du Centre Hospitalier de St. Mary, ont pour mandat de veiller à la protection des participants à la recherche dans toutes nos installations. 

Dans ce but, ils doivent s’assurer que les projets de recherche respectent la dignité, le bien-être et les droits des sujets. Les comités d’éthique de la recherche ont le pouvoir d’approuver, de modifier, d’arrêter ou de refuser toute proposition ou poursuite d’un projet de recherche. Ils sont responsables du suivi des projets de recherche en cours. 

Finalement, ils sont aussi responsables de l’application de l’article 21 du Code civil du Québec en ce qui concerne la recherche avec des personnes mineures ou des personnes majeures inaptes à consentir en qualité de comités d’éthique désignés par le ministre. Le cadre réglementaire de la recherche au CIUSSS est composé de politiques et de procédures conformes aux exigences de l’ensemble des lois et normes applicables qui encadrent l’éthique de la recherche, dont plus particulièrement le Plan d’action ministériel en éthique de la recherche et en intégrité scientifique et l’Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC).

Afin de soumettre un projet de recherche, veuillez consulter la section d'évaluation et d'autorisation.

Évaluation et autorisation des projets de recherche

L’autorisation de chaque nouveau projet est obtenue à la suite de quatre évaluations menées généralement en parallèle :

  1. l’évaluation scientifique ;
  2. l’évaluation de l’éthique ;
  3. l’évaluation de la convenance (pertinence et faisabilité) ;
  4. l’évaluation de contrat lorsqu’il y a lieu.

L’examen de la science et de l’éthique relève de la responsabilité du comité d’éthique de la recherche. En application des normes qui le gouvernent, le comité d’éthique de la recherche a adopté une approche proportionnelle de l’évaluation éthique de la recherche de sorte que, comme première étape, le niveau d’évaluation est déterminé par rapport au niveau de risque associé à la recherche : moins le niveau de risque est élevé, moins le niveau d’examen sera élevé (évaluation déléguée) ; et plus le niveau de risque est élevé, plus le niveau d’examen sera élevé (évaluation par le comité d’éthique de la recherche en comité plénier). L’autorisation de chaque nouveau projet suit un processus d’évaluation éthique conforme au Cadre de référence pour l'examen éthique des projets de recherche multicentriques

Quel que soit le niveau d’évaluation adopté, l’approche proportionnelle utilisée pour évaluer l’acceptabilité éthique de la recherche s’entend comme la prise en considération des risques prévisibles, des bénéfices potentiels et des implications éthiques de la recherche en cause. En application de cette approche, si le projet est considéré par le comité d’éthique de la recherche comme étant à risque minimal, il fera l’objet d’une évaluation déléguée par deux membres du comité d’éthique de la recherche. Les délais de réponse sont environ de deux semaines après le dépôt de la demande. Si les risques du projet sont considérés comme étant supérieurs au risque minimal, il fera l’objet d’un examen en comité plénier. Les délais de réponse sont de deux semaines suivant la réunion.

L’évaluation de la convenance sert essentiellement à déterminer si les directions impliquées dans un projet acceptent d’y participer. Des gens désignés par chaque direction examinent les objectifs, les détails techniques et les plans de transfert de connaissances du projet. Ils vérifient si l’activité de recherche proposée s’inscrit dans leurs champs d’action, leur mission, leurs orientations stratégiques, leur philosophie, ainsi que leur programmation et leurs priorités de recherche. L’évaluation de convenance ne porte en aucun cas sur les aspects scientifiques ou éthiques du projet.

Pour soumettre un projet à notre établissement et connaître la procédure à suivre, veuillez communiquer avec recherche.comtl@ssss.gouv.qc.ca.