Le 65e anniversaire de l’armistice de la guerre de Corée souligné dignement à l’Hôpital Sainte-Anne

L’Hôpital Sainte-Anne était l’hôte, le vendredi 10 août dernier, d’une touchante cérémonie commémorative soulignant le 65e anniversaire de l’armistice de la guerre de Corée, organisée de concert avec le Consulat général de la République de Corée à Montréal. L’événement s’est déroulé devant une foule de près de 200 personnes, y compris une cinquantaine d’anciens combattants canadiens et coréens ayant pris part à ce conflit souvent oublié.

Reconnaissant à l’égard des héros de guerre ayant répondu à l’invitation, le consul général et ambassadeur, représentant permanent de la République de Corée auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale, M. Yun Je Lee, a remis à chacun des participants une œuvre artisanale coréenne, ainsi qu’une lettre de reconnaissance au nom de la sénatrice Yonah Martin, la première membre du Sénat canadien d’origine coréenne. Pendant la remise des récompenses aux anciens combattants, des photos d’hier et d’aujourd’hui de ces courageux vétérans étaient projetées dans l’auditorium de l’Hôpital Sainte-Anne.

La cérémonie a également été ponctuée de vibrants discours livrés par M. Lee, par mesdames Lydia Ingenito et Martine Daigneault, de la Direction du soutien à l’autonomie des personnes âgées du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal, de même que par le Brigadier-général Jennie Carignan, commandant de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est. De plus, un rituel commémoratif, comprenant notamment une lecture de l’Acte du Souvenir - Pour les soldats tombés, une minute de silence, ainsi que l’interprétation des pièces La sonnerie aux morts, Le réveil et The Lament of The Fallen, cette dernière jouée à la cornemuse, a fait remonter de profondes émotions sur plusieurs visages.

Rappelons que la guerre de Corée s’est déroulée de 1950 à 1953, et que plus de 26 000 Canadiens se sont joints à l’Organisation des Nations Unies afin de défendre des valeurs de liberté, de paix et de justice. Du contingent canadien, 516 braves hommes et femmes y ont laissé leur vie, tandis que 1 200 autres ont été blessés. Le Canada y a assuré une présence de maintien de la paix jusqu’en 1957.


Légende :
M. Jean-Louis Bougie, ancien combattant de la guerre de Corée et président du Comité des vétérans de l’Hôpital Sainte-Anne, échange une chaleureuse poignée de main avec le consul général et ambassadeur de la République de Corée à Montréal, M. Yun Je Lee.